Histoire

photokinball27Le KIN-BALL a été inventé en 1986 par Mario Demers, professeur d’éducation physique canadien. Il arrive en France par le biais de quelques expatriés dans les années 2000. Au départ deux clubs : Angers et Moncontour (22)…puis vite une fédération voit le jour : la Fédération Kin-Ball France (FKBF). Ensuite d’autres clubs vont naître : Rennes et Quintin (22), prémisse d’un 1er Championnat de France en 2006-2007.

En parallèle au développement du championnat de France de Kin-Ball, la pratique du sport se développe dans les écoles et les centres de loisirs. Le Kin-Ball commence alors à se faire connaître auprès d’un jeune public, grâce aux initiations et démonstrations que proposent les clubs dans leurs départements respectifs. La réussite du sport, que ce soit en compétition ou en loisirs, tient dans ses règles qui combinent effort physique, réactivité, tactiques, avec des valeurs de fair-play et de cohésion d’équipe qui renforcent le plaisir de jouer. Au Kin-Ball il n’y a pas de laissé-pour-compte car tout le monde « touche » au ballon et participe à l’effort collectif : petits et grands se retrouvent autour d’une pratique sportive complète et ludique.

Entre 2006 et 2011, Un pas en avant pour le Kin-Ball en France…

Ce nouveau sport rencontre beaucoup de succès, les clubs se développent en France (Paris, Salon-en-Provence, Villeneuve d’Ascq (59), Montpellier, Montauban (82), Messimy (69)…). Cependant le Championnat de France ce joue dans l’ouest de France, berceau du Kin-Ball. L’ouest n’est pas en reste et de nouveaux clubs intègrent

le Championnat : Ponts-de-Cé (périphérie d’Angers), NantesCouhé (proche de Poitiers), St-Brieuc (ancienn

défenseEn 2012, le maillage se densifie avec l’arrivée de CLOKC (Campbon, Loire et Sillon Olympique Kin-Ball Club, dans le 44), du MUK 72 (Le Mans Union Kin-Ball 72) et le BERRIC KIN-BALL !!!ement Moncontour) et Vannes.

L’Histoire de ce sport s’écrit jour après jour, les kinballeurs d’aujourd’hui et demain seront encore des pionniers pour quelques années. Chacun peut y trouver son compte et faire évoluer ce sport vers des horizons encore insoupçonnés. Alors n’hésitez plus, rejoignez le mouvement !